LA MUSIQUE, EN INTRA-RÊVEUSE

L’ennemi de beaucoup de surdoués, d’Asperger : le bruit. Bruits brutaux, intempestifs, qui surviennent soudainement dans une scène, dans la rue. Et aussi, bruits plus sournois : les discussions. Les échanges, pour moi, sans intérêt, où les gens parlent de choses qui au fond ne les passionnent pas, où pour lesquelles ils évoquent un problème, sans en chercher concrètement, positivement, activement, les solutions.

Ces discussions, dans les cafés, les trains, les restaurants, sont des pailles qu’ils plantent dans mon corps, pour aspirer toute mon énergie, mes envies, mon bien-être et mon calme. Alors, pour ne pas rapidement imploser ; pour ne pas me sentir désespéré, désormais j’ai trouvé. Je recouvre ces voix, d’une musique, qui m’arrive par les écouteurs comme en intraveineuse. Je me recharge en énergie, belle, puissante, celle d’un artiste, d’une chanteuse qui me diffuse toute sa beauté. Toute son authenticité. Toute son âme.

Et autour, ils continuent à parler, des discussions rarement marquées par le souci de trouver des solutions. Moi, ma musique, en intrarêveuse, je rejoins à nouveau ce pays où tout est réflexion, belles émotions et action, dans la production de liens et de beauté.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.