GRANDS SUCCES & PETITES VICTOIRES : QUELS LIENS ?

Je me rappellerai toujours de cette phrase de Ronan, qui animait le site Surdouement.fr : « Les grands succès ont besoin de petites victoires. »

Ca m’a immédiatement parlé. Comme Albert Camus qui évoquait que les gens qualifient d’impossible en fait ce qui prend du temps. Moi, avec mes envies de changer les choses, de contribuer à une société plus joyeuse, dans le lien, plus humaine, notamment en écrivant des livres : ça allait m’en prendre du temps.

Quand tu commences à rédiger un livre, tu comprends vite que ça va être un marathon. Que tu rentres dans ta chambre, t’as 25 ans. Et puis, pas loin de la dernière page, ton père te dit «  A table, Sylvain » : et là t’as déjà 35 ans.

Ca prend du temps, et pour rester motivé pour mon grand succès, j’avais besoin de garder de la confiance en moi, et ça passait par engranger, en parallèle, des petites victoires. A côté de mon livre, avoir des projets plus courts, qui me permettraient de les finaliser rapidement : et de me dire « mec t’es pas un looser, tu réussis pas mal de trucs déjà, et ce livre ça sera finalement ton apogée ».

Ces petites victoires, ce sont pour moi ces poèmes à la Bukowski, (bonjour la prétention !), que je diffuse sur mon site aiad.fr (bonjour la publicité!). Ces courts textes qui résument un moment que je viens de vivre, et qui me permet de cristalliser les moments de joies, ou de réflexion, qui ont pu joncher ma journée, encore aujourd’hui.

Je termine ces courts textes, en peu de temps. Et les partage avec mes proches, qui peuvent rapidement les lire, vue la longueur. Et là, tout d’un coup, avec ces partages d’émotions : on s’aime. Et ils me disent : « Wouaaa. C’est beau mon coquin, ce que t’écris ». Ou alors : « Comment ça va sinon, pour toi, le boulot en ce moment. »

Avec ces petits textes, je finalise, j’échange, j’accumule de la confiance, de la fierté de voir que je sais finaliser des projets. Et toute cette confiance, je la réinvestis dans des projets plus longs. Dans mes marathons d’écriture : mes romans.

Et vous ? Par rapport à vos projets de longue haleine : qu’est-ce qui pourrait vous offrir des petites victoires ?


En résumé :

  • Mes idéaux : sublimer la société, les gens, passe par écrire des livres.
  • Ecrire un livre prend beaucoup de temps.
  • Pour conserver de la motivation, il est important pour moi de terminer en parallèle des projets plus courts, pour garder confiance en moi.
  • Ces projets plus courts sont pour moi : mes poèmes (http://www.aiad.fr). Je les écris en peu de temps, et je peux les partager rapidement avec mon entourage, qui me fait (généralement !!!) des retours positifs.
  • Ces petits succès me donnent la motivation pour pouvoir continuer à avancer sur mes projets plus longs : mes livres.
  • Et vous ? Par rapport à vos projets de longue haleine : qu’est-ce qui pourrait vous offrir des petites victoire ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.