JE SUIS SURDOUÉ

Je suis surdoué. J’ai vécu de 5 à 25 ans en disant : oui.

Oui, à travailler mécaniquement à l’école, pour avoir des bonnes notes et être aimé. Oui, à obéir un patron, parce qu’un « non » aurait dégradé nos relations, et le besoin de connexion et d’harmonie est trop fort dans ma vie.

Etre bien avec les autres, dans la bienveillance, écouter, proposer, rire. Mais on ne rit pas en entreprise. On ne rit plus. On obéit. On exécute. Et les gens ne nous demandent jamais comment ça va pour nous. Est-ce que le rythme n’est pas trop rapide ? Est-ce que les informations sont complètes pour que tu puisses agir, posément ? On ne me l’a jamais demandé. On m’a demandé si c’était fait. Combien de temps il me faudrait pour le faire. C’était toujours leurs besoins. Et jamais les miens, à part mon besoin de sécurité. Payer mon loyer, mes courses.

Leur monde m’a détruit. Mais j’ai reconnu des fleurs au milieu de ces déserts mécaniques. Des fleurs qui m’ont offert leur beauté, qui ont reconnu la mienne. Et entre fleurs, nous nous réconfortons, nous partageons par les yeux de la lumière, pour maintenir des couleurs, et ne pas faner. Pas tout de suite, pas sans éclat, pas comme eux, qui se partagent des petits fours, quand la planète est
un toit qui s’effondre
et
que les hommes
Regardent les étoiles
Non pas pour remercier
Mais pour demander.

Et je demande aussi. Et je remercie aussi. Les hommes et les femmes, les visages, les pensées, qui m’ont guidé, quand tout autour me plongeait dans le gris. Comme aujourd’hui, et ce papier, qui nous casse les urnes. Et je revois Saint-Exupéry qui plane. Qui plane. Qui plane. Loin des hommes, il nage dans les nuages, les idéaux. Redescendre ? Les rejoindre ? Impossible. Ils ont besoin de nationalité pour aimer. De fonctions, pour s’aimer. Comment vivre avec eux, quand finalement tous veulent vivre au-dessus de la mêlée, donc tout seul ? Comment vivre avec eux, quand finalement tous veulent vivre au-dessus de la mêlée, donc tout seul ?…

Donc tout seul…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.